> > > Mercredi 20 novembre, journée internationale des Droits de l’Enfant

Mercredi 20 novembre, journée internationale des Droits de l’Enfant

Actualité publiée dans "International" le 19/11/2013

Mercredi 20 novembre, journée internationale des Droits de l’Enfant
La place des Droits de l’Enfant inaugurée en 2009 dans le 14e arrondissement de Paris (Wikimedia Commons – Mu/CC-by-sa-3.0)

Comme chaque année depuis près de 60 ans, ce 20 novembre sera dédié à la journée internationale des droits de l’enfant qui devrait réunir différents acteurs de l’enfance dans le monde entier. Pour cette occasion, les villes, les écoles et les associations se mobilisent.

La journée des Droits des Enfants : une idée de 1954

L’idée d’une journée consacrée aux Droits des Enfants est née de l’Assemblée générale en 1954. La date du 20 novembre semblait logique puisqu’il s’agit du jour de l’adoption de la déclaration des droits de l’enfant en 1959 et de la convention relative aux droits de l’enfant en 1989.

Le but de cette journée est de sensibiliser le public à la question du respect des droits des enfants et de favoriser le bien-être de ces derniers grâce à différentes activités organisées dans le monde entier.

Différentes actions organisées

Cette année, pour cette journée, plusieurs actions sont prévues dans les villes de France et dans le monde. Par exemple, l’association SAGE organise à Bègles, près de Bordeaux, du 20 au 23 novembre, la semaine de l’enfant et de la famille, qui selon Marianne Borne, directrice de l’association, permettra de « dessiner les contours de la famille en 2013 ».

L’Unicef s’est aussi mobilisée pour cet événement et a organisé, de février à juillet 2013, une « consultation nationale » auprès des jeunes âgés de 6 à 18 ans pour savoir comment ils vivent leurs droits au quotidien. Les résultats sont disponibles sur le site de l’organisme www.unicef.fr.

La défense des droits des enfants en 2012

L’année dernière, l’Unicef avait déjà fait parler d’elle le 18 novembre avec son opération « Poussettes Vides » qui visait à sensibiliser les Français aux millions de décès d’enfants de moins de 5 dans le monde causés par la faim.

Le 17 novembre 2012, l’association SOS Village d’Enfants était également présente pour défendre les droits des enfants. Pour l’occasion, un flashmob avait été organisé.

Actualités liées

Belgique : l’école obligatoire dès 3 ans ?

Actualité publiée dans "International" le 03/10/2013

Belgique : l’école obligatoire dès 3 ans ?

En Belgique, le député MR Pierre-Yves Jeholet a déposé un décret proposant l’inscription obligatoire des enfants de 2 ans et demi à l’école maternelle. Pour le député, ce décret permettrait de lutter contre l’échec scolaire.

Québec : des tablettes numériques pour les enfants autistes scolarisés

Actualité publiée dans "International" le 23/01/2014

Québec : des tablettes numériques pour les enfants autistes scolarisés

Au Québec, la fondation Justine et Florence milite pour les enfants autistes et lance l’opération « une tablette un sourire » en collaboration avec le milieu scolaire. L’objectif : équiper les classes spécialisées de tablettes numériques à destination des élèves autistes.

Québec : déploiement difficile de la rentrée en maternelle à 4 ans

Actualité publiée dans "International" le 28/08/2013

Québec : déploiement difficile de la rentrée en maternelle à 4 ans

Au Québec les écoles ont bien du mal à mettre en place ces classes de « maternelle à 4 ans en milieu défavorisé », dont la mesure a été votée très tardivement. Résultat : pas assez d'inscrits ou des locaux trop petits. Une rentrée pour le moins chaotique.

République du Congo : 2 millions d’enfants de 6 à 7 ans à scolariser

Actualité publiée dans "International" le 16/08/2013 - Mise à jour le 02/09/2013

République du Congo : 2 millions d’enfants de 6 à 7 ans à scolariser

Le gouvernement de RDC a inauguré le 7 août, en partenariat avec l’Unicef la campagne annuelle d’inscription des enfants dans les établissements scolaires. L’objectif est d’inscrire en primaire 2 millions d’enfants âgés de 6 à 7 ans.

De la petite section au CM2