> > > Le dispositif École et Cinéma séduit toujours les classes de primaire

Le dispositif École et Cinéma séduit toujours les classes de primaire

Actualité publiée dans "Culture et médias" le 08/01/2014

Le dispositif École et Cinéma séduit toujours les classes de primaire
L’an dernier, plus de 700 000 enfants ont participé au dispositif École et Cinéma (Flickr – Dani P.L./CC-by-2.0)

Depuis 1994, l’opération « École et Cinéma » permet aux écoliers et à leurs enseignants d’explorer et d’exploiter certaines œuvres cinématographiques à des fins pédagogiques et culturelles. Mobilisant chaque année de plus en plus de participants, l’opération permet de découvrir près de 80 films.

Un programme d’initiation et de découverte du cinéma

Au niveau national, le programme « École et Cinéma » est géré depuis 2005 par l’association « Les Enfants de Cinéma ». Ce dispositif permet aux enseignants de faire découvrir la culture cinématographique à leurs élèves de classes élémentaires.

Le principe d’École et cinéma est simple. Réunis par secteur géographique, les enseignants des classes partenaires choisissent un film parmi une liste de 80 œuvres. Le film choisi est ensuite projeté dans un des cinémas locaux participants à l’opération. Autour de ce film, l’enseignant met en place, à l’aide des autres partenaires, un projet pédagogique et culturel. Ce projet peut revêtir plusieurs formes : débats sur des questions de société, rencontres avec certains auteurs, ateliers artistiques, etc.

Le programme apporte ainsi un support pédagogique original aux écoles primaires, tout en favorisant une certaine accessibilité à la culture. De par cette opération, les écoliers peuvent ainsi aller au-delà du simple divertissement que pourrait apporter un visionnage classique et découvrir des films qu’ils ne seraient pas allés voir d’eux-mêmes.

Pour accompagner les enseignants dans leurs démarches et leurs travaux, l’association Les Enfants de Cinéma dispose de différents documents pédagogiques pour chacun des films du programme.

Une organisation différente selon les régions

Gérés au niveau national par « les Enfants de Cinéma », le programme et sa mise en place dépendront d’interlocuteurs différents selon les régions. Localement, le dispositif est géré par les Directions régionales des Affaires culturelles (DRAC) en relation avec les directions académiques. Un coordinateur Éducation nationale et un coordinateur cinéma sont également désignés pour chaque département.

Les contacts et adresses des différents référents partenaires du programme « École et Cinéma » sont disponibles sous la forme d’une carte interactive sur le site de l’association : www.enfants-de-cinema.com.

Dans les départements où le programme est déjà mis en place, les écoles souhaitant participer peuvent directement s’adresser à la salle de cinéma partenaire pour lancer les démarches.

Dans les départements et zones où le dispositif n’est pas encore présent, les écoles volontaires doivent au préalable se trouver un partenaire culturel. L’inspection académique est ensuite saisie et analyse avec la DRAC, la faisabilité du projet.

Les cinémas souhaitant participer à l’opération avant même d’avoir été sollicités peuvent se renseigner directement auprès de la DRAC.

4 919 communes participantes en 2012-2013

Lancé pour la première fois en 1994, le programme séduit de plus en plus d’écoles. Sur l’année 2012-2013, 17,6 % des écoles maternelles et élémentaires françaises ont participé au dispositif, avec plus de 31 000 classes volontaires.

717 195 élèves ont ainsi pris part à l’opération, soit 10,7 % des écoliers de primaire. Un chiffre en hausse de 2,6 % par rapport à l’année 2011-2012.

Côté culturel, 1 210 cinémas participaient au programme l’an dernier.

Actualités liées

Polémique autour de la projection de Tomboy

Actualité publiée dans "Culture et médias" le 06/01/2014

Polémique autour de la projection de Tomboy

Le film Tomboy, dans lequel une petite fille de 10 ans se fait passer pour un garçon lorsqu’elle arrive dans une nouvelle ville, crée la polémique. Depuis la rentrée 2012, ce film fait partie du programme « école et cinéma » ce qui n’est pas du goût de tous.

Les Timbrés de l’orthographe 2014 : fin des inscriptions le 31 janvier

Actualité publiée dans "Culture et médias" le 17/12/2013

Les Timbrés de l’orthographe 2014 : fin des inscriptions le 31 janvier

La 4e édition du concours « Les Timbrés de l’orthographe » est désormais lancée. Pensé pour les enfants de plus de 8 ans, les ados et les adultes, ce concours d’orthographe est également ouvert aux écoles françaises à l’étranger.

Un permis Internet pour responsabiliser les élèves de CM2

Actualité publiée dans "Culture et médias" le 16/12/2013

Un permis Internet pour responsabiliser les élèves de CM2

Courant 2014, les élèves de CM2 passeront un tout nouvel examen. Délivré par la gendarmerie nationale, le permis Internet vise à sensibiliser enfants et parents aux dangers du web et à leur apprendre à naviguer de manière responsable.

Un nouveau mot pour la Semaine de la langue française et de la Francophonie

Actualité publiée dans "Culture et médias" le 04/02/2014

Un nouveau mot pour la Semaine de la langue française et de la Francophonie

À l’occasion de la Semaine de la langue française et de la Francophonie qui se tiendra du 15 au 23 mars 2014, les différents ministères associés à l’évènement et les partenaires organisent un concours Facebook. Le but : inventer un nouveau mot et sa définition.

De la petite section au CM2