> > > Polémique autour de la projection de Tomboy

Polémique autour de la projection de Tomboy

Actualité publiée dans "Culture et médias" le 06/01/2014

Polémique autour de la projection de Tomboy
« École et cinéma » est un programme pédagogique destiné aux élèves de maternelle et de primaire (Flickr - Andrew Stawarz/CC-by-nd-2.0)

Le film Tomboy, dans lequel une petite fille de 10 ans se fait passer pour un garçon lorsqu’elle arrive dans une nouvelle ville, crée la polémique. Depuis la rentrée 2012, ce film fait partie du programme « école et cinéma » ce qui n’est pas du goût de tous.

Au programme du dispositif École et cinéma

Le film Tomboy, garçon manqué en anglais, a été réalisé par Céline Sciamma en 2011. Il s’agit de l’histoire d’une petite fille qui se fait passer pour un garçon auprès de ses nouveaux voisins. La petite fille avoue qu’elle s’appelle Laure et non Mickaël à une fillette avec qui elle a commencé à nouer une relation.

Après avoir reçu plusieurs prix, ce film fait désormais partie du programme national « école et cinéma » qui permet d’initier les élèves à la culture cinématographique. Avec l’aide du centre national du cinéma (CNC) et du ministère de l’Éducation nationale, les enseignants mettent en place un projet pédagogique autour d’un ou plusieurs films choisi dans une liste de près de 80 œuvres.

Parmi tous ces films, Tomboy tient une place de choix. À Paris, près de 8 enseignants sur 10 ayant visionné Tomboy dans le cadre du programme le trouvent « très intéressant ». Pour les enseignants, il s’agit d’un bon moyen d’évoquer l’homosexualité et la question du genre en classe.

Le film, également au programme de « Collège et Cinéma », donne aussi à réfléchir aux élèves du second degré. Dans le journal le Monde, une jeune enseignante d’un collège de l’Oise témoigne. Évoquant des élèves pour qui « l’homosexualité c’est péché » et qui après débat semblent plus ouvert à la réflexion. L’enseignante parle même d’une certaine « dédiabolisation » du sujet, bien que chez certains parents la pilule ne passe toujours pas.

Une pétition qui fait enfler la polémique

Inclus dans le programme depuis 2012, ce film a commencé à faire polémique à l’automne dernier à Niort. Une mère de famille, choquée que la question de l’homosexualité et des stéréotypes soit ainsi abordée, aurait envoyé une lettre d’indignation à l’instituteur de son fils et au directeur académique.

Une indignation reprise par différents mouvements « anti-gender » à l’image de la fondation Citizengo, qui a lancé le 28 novembre dernier une pétition en ligne pour bannir le film du programme.À ce jour, cette pétition compte 22 300 signataires.

Dans ses statuts, la fondation espagnole Citizengo explique « servir la société pour que la dignité de la personne et que ses droits inhérents soient respectés dans tous les domaines ». Elle avait déjà fait parler d’elle sur l’avortement, le mariage homosexuel et l’enseignement de la théorie du genre à l’école.

La Société des réalisateurs de films réagit

Dans un communiqué la Société des réalisateurs de film (SRF) réagit face à cette « campagne nauséabonde ». Selon elle, « les arguments moralistes » avancés par les personnes qui demandent le retrait de Tomboy du programme « école et cinéma » sont « d’un autre âge ».

Si ce film est retiré du programme, il s’agirait d’une entrave « à la liberté de création et à la liberté pédagogique des enseignants ». La SRF demande donc aux ministres de la Culture et de l’Éducation nationale « de mettre rapidement et fermement un terme à cette polémique ».

Actualités liées

Le dispositif École et Cinéma séduit toujours les classes de primaire

Actualité publiée dans "Culture et médias" le 08/01/2014

Le dispositif École et Cinéma séduit toujours les classes de primaire

Depuis 1994, l’opération « École et Cinéma » permet aux écoliers et à leurs enseignants d’explorer et d’exploiter certaines œuvres cinématographiques à des fins pédagogiques et culturelles. Mobilisant chaque année de plus en plus de participants, l’opération permet de découvrir près de 80 films.

Les Timbrés de l’orthographe 2014 : fin des inscriptions le 31 janvier

Actualité publiée dans "Culture et médias" le 17/12/2013

Les Timbrés de l’orthographe 2014 : fin des inscriptions le 31 janvier

La 4e édition du concours « Les Timbrés de l’orthographe » est désormais lancée. Pensé pour les enfants de plus de 8 ans, les ados et les adultes, ce concours d’orthographe est également ouvert aux écoles françaises à l’étranger.

Un permis Internet pour responsabiliser les élèves de CM2

Actualité publiée dans "Culture et médias" le 16/12/2013

Un permis Internet pour responsabiliser les élèves de CM2

Courant 2014, les élèves de CM2 passeront un tout nouvel examen. Délivré par la gendarmerie nationale, le permis Internet vise à sensibiliser enfants et parents aux dangers du web et à leur apprendre à naviguer de manière responsable.

Un nouveau mot pour la Semaine de la langue française et de la Francophonie

Actualité publiée dans "Culture et médias" le 04/02/2014

Un nouveau mot pour la Semaine de la langue française et de la Francophonie

À l’occasion de la Semaine de la langue française et de la Francophonie qui se tiendra du 15 au 23 mars 2014, les différents ministères associés à l’évènement et les partenaires organisent un concours Facebook. Le but : inventer un nouveau mot et sa définition.

De la petite section au CM2