> > USA : un écolier transgenre reconnu comme tel par la justice

USA : un écolier transgenre reconnu comme tel par la justice

Brève publiée le 27/06/2013

Aux États-Unis, dans l’État du Colorado, la justice a reconnu que Coy Mathis, né garçon, mais se considérant comme une fille, avait été victime de discrimination en décembre 2012, à l’école où il n’avait plus le droit d’aller aux toilettes des filles.

Suite à cette décision de l’école, les parents de l’enfant avaient décidé de porter plainte.

La Division des droits civils de l’État du Colorado avait alors pris l’affaire en main. Selon l’avocat de la famille, la « décision prise envoie un message fort : les étudiants transgenres ne doivent pas être la cible de discrimination et doivent être traités de la même façon que les autres à l’école ».

Les parents, eux, sont ravis que « Coy puisse retourner à l’école et oublier cette histoire ».

Brèves en rapport

Angers adopte les nouveaux rythmes pour la rentrée 2013

Brève publiée le 27/06/2013

La commune d' Angers va appliquer la réforme des rythmes scolaires dès la rentrée prochaine et dans toutes ses écoles publiques, afin de « mieux répartir les temps d’enseignement et périscolaires », précise le maire de la ville Frédéric Béatse.

Le gouvernement pose 4 millions d’euros pour les projets périscolaires

Brève publiée le 26/06/2013

Valérie Fourneyron, ministre des Sports et Aurélie Filippetti, ministre de la Culture se sont déplacées à Rouen, le 24 juin dernier, pour aller à la rencontre des professeurs et des élèves du groupe scolaire Louis Pasteur. Ce dernier fait partie d’un projet théâtral.

Des méningocoques C dans une école havraise

Brève publiée le 28/06/2013

Une institutrice de l’école primaire de l’Observatoire au Havre a été victime d’une infection invasive aux méningocoques C.

Rythme scolaire : une réforme à 25,8 millions d’euros à Paris

Brève publiée le 28/06/2013

D’après le Nouvel Observateur, la réforme des rythmes scolaires mise en place par le ministre de l’Éducation Vincent Peillon pour alléger les journées des élèves, représenterait un budget de 25,8 millions d’euros pour la ville en 2013.

De la petite section au CM2