> > Montélimar : les puces envahissent une école maternelle

Montélimar : les puces envahissent une école maternelle

Brève publiée le 25/06/2013 - Mise à jour le 03/07/2013

À Montélimar, dans le quartier de Pracomtal, une école maternelle a été envahie par les puces. Les insectes se seraient entrés dans l'école dans le pelage d'une chatte et ses chatons, qui s'étaient établis dans les combles du bâtiment.

La police municipale, avec l'aide d'un médiateur et des services techniques municipaux ont donc dû procéder au déménagement de la famille de chats, avant de faire appel à une société spécialisée pour désinfecter les locaux.

Il a néanmoins fallu quinze jours et trois interventions, à la société de désinfection pour espérer avoir éradiqué toute la colonie de puces. Pour les parents, plus de désagréments que de mal puisque les insectes ne sont pas dangereux pour la santé des enfants.

Source : Le Dauphiné Libéré

Brèves en rapport

Transport scolaire : une cinquantaine d'écoliers échappent au drame

Brève publiée le 25/06/2013

Lundi matin, cinquante écoliers et un chauffeur de car ont évité le pire. Le car qui transportait les élèves de Vendargues a pris feu à la sortie du tunnel de l'Escalette sur l'A75.

Le gouvernement pose 4 millions d’euros pour les projets périscolaires

Brève publiée le 26/06/2013

Valérie Fourneyron, ministre des Sports et Aurélie Filippetti, ministre de la Culture se sont déplacées à Rouen, le 24 juin dernier, pour aller à la rencontre des professeurs et des élèves du groupe scolaire Louis Pasteur. Ce dernier fait partie d’un projet théâtral.

USA : un écolier transgenre reconnu comme tel par la justice

Brève publiée le 27/06/2013

Aux États-Unis, dans l’État du Colorado, la justice a reconnu que Coy Mathis, né garçon, mais se considérant comme une fille, avait été victime de discrimination en décembre 2012, à l’école où il n’avait plus le droit d’aller aux toilettes des filles.

Angers adopte les nouveaux rythmes pour la rentrée 2013

Brève publiée le 27/06/2013

La commune d' Angers va appliquer la réforme des rythmes scolaires dès la rentrée prochaine et dans toutes ses écoles publiques, afin de « mieux répartir les temps d’enseignement et périscolaires », précise le maire de la ville Frédéric Béatse.

De la petite section au CM2