> > > Une journée nationale des DYS sur toute la France

Une journée nationale des DYS sur toute la France

Actualité publiée dans "Société" le 15/10/2013 - Mise à jour le 18/10/2013

Une journée nationale des DYS sur toute la France
Entre 6 et 8 % de Français souffrent de DYS (© Mopic – Fotolia.com)

Organisée le 12 octobre dernier à Paris et le 19 à Brest, la 7e journée nationale des DYS est l’occasion pour les familles et associations de faire le point sur des troubles bien souvent mal-connus du grand public.

Des troubles de l’apprentissage, du langage et de l’attention

Les troubles DYS apparaissent pendant l’enfance au moment des premiers apprentissages et perdurent généralement à l’âge adulte. Certains de ces troubles concernent le langage, d’autres les gestes ou encore le langage écrit et le calcul.

Mal-connues, les DYS touchent entre 6 % et 8 % de la population française. Tous ces troubles se classent en différentes catégories.

La première concerne les troubles du langage écrit aussi connu sous le nom de dyslexie et dysorthographie. La dysphasie concerne les problèmes liés au développement du langage oral.

Certains enfants éprouvent des difficultés au niveau du développement moteur ou de la représentation de l’espace, communément appelé dyspraxie.

D’autres troubles comme ceux liés à l’attention, au développement des processus amnésiques ou encore aux activités numériques existent.

La journée des DYS en France

Afin de sensibiliser le grand public à ces troubles, mais également apporter de nouvelles réponses aux familles et proches de personnes atteintes de DYS, une journée nationale est mise en place chaque année depuis 2007 par la fédération française des DYS (FFDYS), la fédération française des troubles spécifiques du langage et des apprentissages (FLA) et la fédération des Associations pour Adultes et Jeunes Handicapés (APAJH).

Cette année, pour la 7e édition, une grande conférence a été donnée à Paris avec l’intervention de spécialistes du corps éducatif, de l’insertion professionnelle ou encore du corps médical spécialisé.

Le samedi 19 octobre, ce sera au tour de Brest de se pencher sur la question : « Être Dys, quelles réponses au jour le jour ? ».

N’hésitez pas non plus à visiter le site de l’évènement pour en savoir plus sur le DYS ou pour découvrir ou redécouvrir les travaux abordés lors des journées précédentes : http://journee-des-dys.info.

Actualités liées

Redonner le plaisir de lire aux enfants !

Actualité publiée dans "Société" le 16/10/2013 - Mise à jour le 18/10/2013

Redonner le plaisir de lire aux enfants !

En France, d’après une enquête de l’APEL, un peu plus de la moitié seulement des enfants lisent au moins une fois par semaine. Bien consciente du problème, l’association « Lire et Faire Lire » organise des sessions de lecture dans les écoles et centres d'accueil, pour faire du livre un plaisir...

Les directeurs d’écoles manquent de temps pour leurs missions

Actualité publiée dans "Société" le 17/10/2013

Les directeurs d’écoles manquent de temps pour leurs missions

Le rôle des directeurs d’établissements scolaires a évolué au fil des ans et aujourd’hui, selon une enquête du SNUipp, ces directeurs manqueraient de temps pour mener à bien leurs différentes missions.

Du 14 au 18 octobre, les chefs envahissent les cantines scolaires

Actualité publiée dans "Société" le 09/10/2013 - Mise à jour le 16/12/2013

Du 14 au 18 octobre, les chefs envahissent les cantines scolaires

À l’occasion de la 24e semaine du Goût, des chefs et des professionnels des métiers de bouche proposeront dans de nombreuses écoles, et avec le concours des enseignants, des Lecons de Goût aux élèves de CM1 et CM2. Le Semaine du Goût 2013 est célébrée dans toute la France, du lundi 14 au...

Les interventions policières à l’école sont-elles légales ?

Actualité publiée dans "Société" le 22/10/2013

Les interventions policières à l’école sont-elles légales ?

Suite à l’affaire Leonarda, le débat sur les interventions policières à l’école a été relancé. Le ministre de l’Intérieur a publié une nouvelle circulaire que précise et durcit l’interdiction de ces interventions dans un établissement scolaire.

De la petite section au CM2