> > > Réforme des rythmes scolaires, une aide financière pour les communes

Réforme des rythmes scolaires, une aide financière pour les communes

Actualité publiée dans "Société" le 10/07/2013

Réforme des rythmes scolaires, une aide financière pour les communes
4000 communes adopteront la semaine à 4,5 jours dès la rentrée 2013 (© Gennadiy Poznyakov - Fotolia.com)

Le Comité de suivi de la réforme des rythmes scolaires a confirmé lundi 8 juillet que 4 000 communes adopteront la semaine à 4,5 jours dès la rentrée. 250 000 euros sont prévus pour les aider à mettre en place les nouveaux horaires.

Modalités de l’aide

Le coût total de la réforme a été évalué par l’association des maires de France à 600 millions d’euros, selon La Croix, et s’étalera donc sur deux ans puisque les communes ont jusqu’à 2014 pour appliquer la réforme des rythmes scolaires.

Pour les municipalités qui ont décidé de mettre en place les nouveaux horaires dès la rentrée 2013, un fonds d’amorçage de 250 000 euros a été levé.

Concrètement, une somme de 103 euros sera reversée aux communes pour chaque enfant scolarisé et 143 euros pour les communes les plus en difficulté.

Cette somme se compose de 50 euros versés par l’État (90 euros si la commune est en difficulté) et de 53 euros versés par la CAF, dans la mesure où la commune s’engage à fournir au minimum 3 h par élève d’activités périscolaires.

La réforme des rythmes scolaires

La réforme des rythmes scolaires consiste à faire passer le calendrier scolaire d’une semaine à 4 jours à une semaine à 4,5 jours, soit en ajoutant une demi-journée par semaine, soit le mercredi matin soit le samedi matin, selon le choix de chaque commune. Le nombre d’heures totales effectuées en classe par les élèves ne change pas.

Les communes avaient le choix d’effectuer cette modification dès la rentrée 2013 ou à la rentrée 2014.

Au total, 4 000 communes (dont la ville de Paris) ont choisi de passer à la semaine de 4,5 jours dès la rentrée prochaine, ce qui représente près de 1,5 million d’écoliers en France soit environ un élève sur quatre selon Le Monde.

Actualités liées

Des bracelets d’identification à la plage

Actualité publiée dans "Société" le 15/07/2013

Des bracelets d’identification à la plage

Pour éviter aux enfants de se perdre, d’être amenés au poste de secours et afin de rassurer les parents, la SNSM propose des bracelets gratuits. Depuis plus de 20 ans, entre 700 000 et 800 000 bracelets sont distribués chaque année.

À la rentrée, près de 6 000 enfants handicapés n’auront pas d’école

Actualité publiée dans "Société" le 16/07/2013

À la rentrée, près de 6 000 enfants handicapés n’auront pas d’école

L’adjointe au défenseur des droits a dénoncé l’important manque de places dans les établissements adaptés aux enfants en situation de handicap. Ils seraient quasiment 6 000 à ne pas avoir de places à la rentrée.

L’Éducation nationale a recruté 5 000 enseignants de plus qu’en 2012

Actualité publiée dans "Société" le 17/07/2013

L’Éducation nationale a recruté 5 000 enseignants de plus qu’en 2012

À l’issue des épreuves d’admission aux concours de l’enseignement 2013, le nombre d’admis s’est établi à 17 585. C’est 5 000 admis de plus qu’en 2012. Le gouvernement se félicite de ce regain d’intérêt pour la profession d’enseignant.

Recrutement d’enseignants : une note de 4/20 peut-être suffisante

Actualité publiée dans "Société" le 23/07/2013

Recrutement d’enseignants : une note de 4/20 peut-être suffisante

Certaines académies auraient été forcées d’abaisser la note d’admissibilité à la session 2014 des concours de l’enseignement. Au concours de professeur des écoles, elle aurait été de 4/20 à Créteil et de 5/20 à Paris.

De la petite section au CM2