> > > Professeurs des écoles : une prime annuelle de 400 euros confirmée ?

Professeurs des écoles : une prime annuelle de 400 euros confirmée ?

Actualité publiée dans "Société" le 25/06/2013

Professeurs des écoles : une prime annuelle de 400 euros confirmée ?
Le gouvernement devrait répondre dans les prochains jours aux syndicats sur la question des primes annuelles (Mica/CC-by-sa)

Selon le quotidien Les Échos, le gouvernement devrait donner son accord pour qu’une prime annuelle de 400 euros soit attribuée aux 330 000 professeurs des écoles. Le premier versement est prévu pour décembre 2013.

Réduire les inégalités de traitement entre le professorat du primaire et du secondaire

Le projet de versement d’une prime annuelle de 400 euros aux 330 000 professeurs des écoles de France sera effectivement annoncé aux syndicats d’enseignants, révèle le quotidien Les Échos.

Le but de cette mesure serait de rétablir l’équilibre entre les professeurs d’école et les enseignants du second degré (collèges et lycées) qui perçoivent une indemnité de suivi et d’orientation des élèves qui atteint environ 1 200 par an. Jusqu’à aujourd’hui, les professeurs du primaire ne percevaient aucune prime.

Selon Les Échos, les syndicats espèrent que la prime va augmenter progressivement pour atteindre les 1 200 euros, comme dans le secondaire.

Le gouvernement prévoit aussi de faciliter l’avancement en grade des professeurs des écoles.

Dés 2013, précise le quotidien, 2 000 professeurs du primaire pourront accéder au grade de « hors classe », le plus élevé, et ainsi toucher 2 990 euros par mois. Les professeurs des écoles seraient alors 3 % à atteindre le « hors classe » contre 7 % des enseignants du secondaire, ce qui diminue légèrement l’écart de traitement.

Une prime de 132 millions d’euros par an

La prime de 400 euros par professeur des écoles équivaut à un financement de 132 millions d’euros qui ne sera pas aisé à débloquer.

D’après Les Échos, le gouvernement puiserait dans les 23 millions d’euros disponibles au titre des mesures catégorielles non affectées pour 2013, dans les 11,5 millions de reliquats de 201 et 33,4 millions d’euros restants de la prime d’évaluation des CE1 et CM2 à laquelle le ministère de l’Éducation a mis fin vendredi dernier.

À ces fonds se rajoutent les 34 millions d’euros de financement des heures supplémentaires des professeurs du primaire, qui ont été mises en suspens.

Actualités liées

Échec scolaire : des résultats français annoncés comme décevants

Actualité publiée dans "Société" le 19/06/2013

Échec scolaire : des résultats français annoncés comme décevants

Le prochain classement Pisa, le Programme international pour le suivi des acquis des élèves et véritable étalon des systèmes éducatifs, paraîtra début décembre. La France, déjà mal placée, devrait encore reculer dans le classement.

La Fondation pour l’enfance veut bannir les gifles

Actualité publiée dans "Société" le 18/06/2013

La Fondation pour l’enfance veut bannir les gifles

La Fondation pour l’enfance va diffuser à partir du 22 juin, sur les télévisions françaises et sur internet un nouveau spot de sensibilisation contre les gifles. L’association voudrait interdire ces pratiques en France.

Un projet de loi contre la violence scolaire par le Parlement des enfants

Actualité publiée dans "Société" le 11/06/2013

Un projet de loi contre la violence scolaire par le Parlement des enfants

Samedi 8 juin, 577 élèves de CM2 réunis à l’Assemblée nationale pour le 18e Parlement des enfants, ont voté un projet de loi pour lutter contre les violences et les discriminations scolaires et pour aider les enfants qui en sont victimes.

Réforme des rythmes scolaires, une aide financière pour les communes

Actualité publiée dans "Société" le 10/07/2013

Réforme des rythmes scolaires, une aide financière pour les communes

Le Comité de suivi de la réforme des rythmes scolaires a confirmé lundi 8 juillet que 4 000 communes adopteront la semaine à 4,5 jours dès la rentrée. 250 000 euros sont prévus pour les aider à mettre en place les nouveaux horaires.

De la petite section au CM2