> > > Plus de 2300 enseignants recrutés pour le 1er degré en 2014

Plus de 2300 enseignants recrutés pour le 1er degré en 2014

Actualité publiée dans "Éducation nationale" le 24/12/2013

Plus de 2300 enseignants recrutés pour le 1er degré en 2014
Plus de 2300 enseignants devraient être recrutés en renfort en 2014 (© Sergey Nivens - Fotolia.com)

L’Éducation nationale a annoncé le recrutement de 4 341 enseignants à la rentrée 2014. Parmi les postes proposés, 2 355 seront consacrés au premier degré. Le gouvernement a annoncé que les académies socialement défavorisées seront celles qui bénéficieront le plus de ces postes.

2 355 postes supplémentaires dans le premier degré

Pour renforcer les effectifs enseignants et pour répondre à la hausse démographique en France, l’Éducation nationale a annoncé la création de 2 355 postes dans le premier degré dès la rentrée 2014.

Selon le ministère de l’Éducation nationale, 38 000 élèves de plus sont prévus dans les écoles l’an prochain. Ces nouveaux postes sont donc très attendus.

Le gouvernement explique que la moitié de ces postes sera consacrée à cette augmentation du nombre d’élèves. La deuxième moitié « servira à la mise en place des dispositifs de la priorité au premier degré » comme des postes Réseau d’aide aux élèves en difficulté (Rased), ou encore le dispositif « plus de maîtres que de classes ».

Et le second degré ?

Au total, 4 341 postes seront créés pour la rentrée prochaine. Même si le premier degré est principalement concerné par cette mesure, 1 986 postes d’enseignants seront consacrés au second degré.

Les établissements du second degré verront aussi la création de 259 emplois pour la vie scolaire à la rentrée 2014 comprenant :

  • 159 conseillers d’éducation
  • 10 médecins
  • 40 infirmiers
  • 50 assistants sociaux

Certaines académies prioritaires

La répartition de ces postes dans le primaire se fera en fonction des particularités sociales des académies. De fait, les académies socialement défavorisées recevront plus de postes que les autres.

Avec 388 postes supplémentaires, l’académie de Versailles devra être la mieux lotie, juste devant celles de Créteil (380 recrutements en plus) et Lyon (264). D’après les données reprises par le quotidien Le Monde, les académies de Caen, Dijon et Nancy-Metz figurent en bas de la liste avec seulement 2 postes en plus, chacune. À noter qu’aucun recrutement supplémentaire ne serait prévu en Guadeloupe et en Martinique.

Actualités liées

Nouveaux programmes : des propositions en février et en avril

Actualité publiée dans "Éducation nationale" le 10/12/2013

Nouveaux programmes : des propositions en février et en avril

Le Conseil supérieur des programmes (CSP) s’est réuni exceptionnellement le 6 décembre dernier à la demande de Vincent Peillon. S’appuyant sur les remarques des enseignants consultés entre septembre et octobre, le CSP devrait émettre des propositions en février et avril 2014.

Les environnements numériques de travail (ENT) investissent les écoles

Actualité publiée dans "Éducation nationale" le 10/01/2014

Les environnements numériques de travail (ENT) investissent les écoles

Les espaces numériques de travail, principalement utilisés dans le 2nd degré et les universités, se développent maintenant dans le 1er degré. Mis en place début 2014 dans l’académie de Montpellier, l’ENT école s’étend peu à peu à l’ensemble du territoire.

ABCD de l’égalité : un programme scolaire contre les stéréotypes

Actualité publiée dans "Éducation nationale" le 14/01/2014

ABCD de l’égalité : un programme scolaire contre les stéréotypes

Dès 2012, la ministre du Droit des femmes Najat Vallaud-Belkacem annonçait sa volonté d’enseigner, de transmettre les valeurs d’égalité hommes-femmes dès l’école. Depuis septembre 2013, grâce au programme « ABCD de l’égalité », c’est le cas dans plusieurs établissements.

Vacances scolaires 2016-2017 : un calendrier remanié pour les saisonniers

Actualité publiée dans "Éducation nationale" le 17/01/2014

Vacances scolaires 2016-2017 : un calendrier remanié pour les saisonniers

Le calendrier des vacances scolaires 2016-2017 va être modifié. Le ministre de l’Éducation nationale l’a annoncé à l’Assemblée nationale le 15 janvier. Les professionnels du tourisme se réjouissent contrairement à ceux de l’enseignement.

De la petite section au CM2