> > > Les tablettes tactiles limitent l'apprentissage du vocabulaire

Les tablettes tactiles limitent l'apprentissage du vocabulaire

Actualité publiée dans "Études et rapports" le 26/07/2013 - Mise à jour le 03/11/2014

Les tablettes tactiles limitent l'apprentissage du vocabulaire
Mal utilisées, les tablettes peuvent être un frein à l’apprentissage du vocabulaire (IntelFreePress/CC-by-sa)

D’après une étude publiée le 24 juillet au PNAS, les jeunes générations, qui grandissent au milieu des tablettes et autres smartphones, développeraient un vocabulaire moins riche que les précédentes générations. Les chercheurs invoquent une diminution du dialogue avec autrui, nécessaire à cet apprentissage.

Un vocabulaire moins riche lié au manque d’interaction avec les autres.

Une étude publiée dans la revue scientifique « Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America (PNAS) » met en avant le rôle du dialogue dans l’apprentissage du vocabulaire.

Observant les scanners de cerveaux de 27 volontaires à qui ont été appris des mots forcément inconnus, car inventés, les chercheurs ont déterminé trois éléments fondamentaux dans l’apprentissage du vocabulaire : l’écoute, la répétition et le dialogue.

Spécialiste de l’Institut de Psychiatrie du King’s College de Londres et membre de l’équipe de recherche, le professeur Marco Catani fait le rapprochement entre cette étude et l’usage des nouvelles technologies par les enfants.

« Nous avons moins de temps pour se parler les uns les autres et nos enfants apprennent désormais par d’autres moyens. Ils ont accès à Internet et utilisent des iPhones, des smartphones et des tablettes. Ce sont des supports visuels plus que sonores, il est donc probable qu’ils se retrouvent avec moins de vocabulaire en moyenne que les générations précédentes », explique-t-il au Daily mail (propos repris par Direct matin).

En d’autres termes, l’interactivité de ces nouveaux écrans et l’usage qui en est fait ne seraient pas positifs pour l’apprentissage du vocabulaire. Un fait admis par certains spécialistes qui voient pourtant dans ces outils des nouveaux moyens d’apprentissage, sous couvert d’une utilisation raisonnée accompagnée.

Entre pro et anti-écrans, le débat continue.

Les écrans tactiles utiles à l’apprentissage

Les nouvelles technologies disposent pourtant de certains atouts pouvant apporter un réel complément à l’éducation des enfants. Utilisés à bon escient, les tablettes et smartphones regorgent d’applications dites d’enseignement.

En plus des dictionnaires et livres numériques classiques, de nombreuses activités ludiques sont quotidiennement mises en ligne sur les plateformes de téléchargements.

Par exemple :Pour les enfants de 3 à 6 ans, l’éditeur Tribal Nova propose dans la collection « Apprends avec Boing » l’application sous l’océan qui regroupe des jeux éducatifs de grammaire et vocabulaire. Voir sur l’Appstore.

Toujours sur l’Appstore, Serendipity propose Happi & The Pirates, qui à travers une chasse au trésor fait travailler la logique et le vocabulaire des enfants. Voir sur l’Appstore.

Pour les plus grands, le dictionnaire Larousse est également disponible sur tablette et smartphone. Voir sur l’Appstore.

Actualités liées

Les colonies de vacances ne séduisent plus

Actualité publiée dans "Études et rapports" le 09/08/2013

Les colonies de vacances ne séduisent plus

Les colonies de vacances sont confrontées à une réelle baisse de fréquentation. Les familles sont de moins en moins nombreuses à inscrire leurs enfants en colo, malgré les effets positifs de ces séjours sur les jeunes.

Enfants agressifs : la faute au tabagisme passif

Actualité publiée dans "Études et rapports" le 13/08/2013

Enfants agressifs : la faute au tabagisme passif

Une étude canadienne révèle que l’exposition des enfants en bas âge à la fumée du tabac pourrait être responsable, en plus des effets nocifs sur la santé physique, de comportements agressifs et antisociaux.

Le niveau des écoliers en histoire-géo reste stable

Actualité publiée dans "Études et rapports" le 28/06/2013

Le niveau des écoliers en histoire-géo reste stable

D’après une étude de l’Éducation nationale, le niveau des élèves de CM2 en histoire, géographie et éducation civique est resté stable entre 2006 et 2012. Un niveau identifié comme étant relativement moyen pour la suite de leur scolarité

La France reste un élève très moyen pour l’OCDE

Actualité publiée dans "Études et rapports" le 27/06/2013

La France reste un élève très moyen pour l’OCDE

Dans le domaine de l’éducation, la France doit encore faire des efforts, c’est ce que révèle le dernier rapport de l’OCDE. Le rythme scolaire et la valorisation des enseignants sont principalement à revoir.

De la petite section au CM2