> > > Le niveau des écoliers en histoire-géo reste stable

Le niveau des écoliers en histoire-géo reste stable

Actualité publiée dans "Études et rapports" le 28/06/2013

Le niveau des écoliers en histoire-géo reste stable
Bien que stable depuis 2006, le niveau des écoliers français en histoire-géo reste assez faible (BiblioArchives / LibraryArchives/CC-by)

D’après une étude de l’Éducation nationale, le niveau des élèves de CM2 en histoire, géographie et éducation civique est resté stable entre 2006 et 2012. Un niveau identifié comme étant relativement moyen pour la suite de leur scolarité

Des acquis stables en histoire-géo et éducation civique

Le dispositif d’évaluation CEDRE permet de visualiser les acquis des élèves à la fin de l’école primaire. Le CEDRE 2012 qui vient d’être publié mesure l’évolution des acquis des élèves entre 2006 et 2012.

Les résultats de l’enquête font état d’une très grande stabilité des niveaux d’histoire-géo et éducation civique entre 2006 et 2012.

Dans le cadre de cette évaluation, les élèves sont divisés en six groupes selon les résultats obtenus aux tests, des moins performants (groupe <1) aux plus performants (groupe 5).

Dans chaque groupe, l’étude montre une répartition des élèves dans chaque groupe, quasi similaire entre 2006 et 2012.

Ainsi, en 2006, 2,3 % des élèves évalués ont été classé dans le groupe <1 ; en 2012, ils étaient 2,6 %. Le constat est le même pour les autres groupes :

  • Groupe 1 : 12,8 % en 2006 ; 12,4 % en 2012 ;
  • Groupe 2 : 27,9 % en 2006 ; 27,6 % en 2012 ;
  • Groupe 3 : 29,1 % en 2006 ; 29,1 % en 2012 ;
  • Groupe 4 : 17,9 % en 2006 ; 16,8 % en 2012 ;
  • Groupe 5 : 10,0 % en 2006 ; 11,5 % en 2012.

Un niveau moyen pour attaquer le collège

Pour établir ces « groupes de performance », l’enquête identifie et évalue les différentes capacités des élèves et les compare avec les objectifs fixés par les programmes scolaires, comme savoir localiser, situer un point sur une carte, savoir analyser des informations, pouvoir dater un événement, etc. …

Les auteurs constatent que « plus de 25 % des élèves détiennent les acquis attendus par les programmes en histoire-géographie et éducation civique à la fin de leur scolarité élémentaire et commencent à acquérir les concepts propres à ces disciplines ».

Concernant le socle a minima de compétences, environ un tiers des élèves [groupe 3] serait correctement armé pour suivre les enseignements dispensés au collège.

Au final, plus de 40 % des élèves ne maitrisent donc pas les bases essentielles pour entrer au collège.

Paradoxalement l’enquête montre également que les élèves portent un réel intérêt à ces matières : ils en apprécient les cours et effectuent volontiers diverses recherches documentaires à la maison.

Actualités liées

La France reste un élève très moyen pour l’OCDE

Actualité publiée dans "Études et rapports" le 27/06/2013

La France reste un élève très moyen pour l’OCDE

Dans le domaine de l’éducation, la France doit encore faire des efforts, c’est ce que révèle le dernier rapport de l’OCDE. Le rythme scolaire et la valorisation des enseignants sont principalement à revoir.

Plus de 10 millions d’enfants sont encore esclaves

Actualité publiée dans "Études et rapports" le 13/06/2013

Plus de 10 millions d’enfants sont encore esclaves

Selon un rapport de l’OIT, publié à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre le travail des enfants, 15,5 millions d’enfants de moins de 18 ans travailleraient comme domestiques.

TIC à l’école : les élèves et enseignants doivent être mieux formés

Actualité publiée dans "Études et rapports" le 12/06/2013

TIC à l’école : les élèves et enseignants doivent être mieux formés

La politique de développement de l’Europe passe par une transformation des systèmes éducatifs en place. Au cœur de ce projet, le développement des TIC dans les écoles apparait comme essentiel.

Les tablettes tactiles limitent l'apprentissage du vocabulaire

Actualité publiée dans "Études et rapports" le 26/07/2013 - Mise à jour le 03/11/2014

Les tablettes tactiles limitent l'apprentissage du vocabulaire

D’après une étude publiée le 24 juillet au PNAS, les jeunes générations, qui grandissent au milieu des tablettes et autres smartphones, développeraient un vocabulaire moins riche que les précédentes générations. Les chercheurs invoquent une diminution du dialogue avec autrui, nécessaire à cet...

De la petite section au CM2