> > > La programmation et le code enseignés dans les écoles primaires finlandaises

La programmation et le code enseignés dans les écoles primaires finlandaises

Actualité publiée dans "Culture et médias" le 21/11/2013 - Mise à jour le 25/11/2013

La programmation et le code enseignés dans les écoles primaires finlandaises
En Estonie, les enfants apprennent les bases de la programmation à l’école (© alphaspirit – Fotolia.com)

La Finlande envisage de proposer à ses élèves de primaire une initiation au code et à la programmation. Cette innovation qui pourrait bientôt faire partie du système éducatif finlandais est déjà expérimentée en Estonie depuis 2012.

Des ajouts au système éducatif finlandais ?

Le ministre Finlandais Alexander Stubb a annoncé que l’enseignement de la programmation pour les élèves du primaire était envisagé par le gouvernement, afin d'apporter de nouvelles innovations au système éducatif du pays, qui figure déjà parmi les meilleurs.

Alexander Stubb précise qu’il ne s’agit que d’un projet pour l’instant et qu’il va falloir du temps pour le mettre en place. Mais selon lui il s’agirait « d’une excellente idée », puisque les enfants grandissent avec les nouvelles technologies, utilisant de plus en plus souvent les tablettes ou les smartphones de leurs parents sans pour autant savoir vraiment comment s’en servir.

Le gouvernement finlandais estime donc qu’il est important d’apprendre les bases de ces techniques dès le plus jeune âge pour le faire prendre conscience de tout le travail qui se cache derrière leurs jeux et pour en faire des utilisateurs avertis.

Les bases de la programmation sont déjà enseignées en Estonie

Depuis 2012, l’Estonie expérimente déjà le programme « Proge Tiiger » dans une vingtaine d’écoles. Ce programme, initié par Ave Lauringson, apprend aux élèves âgés de 7 ans à 19 ans les bases de la programmation.

L’idée n’est pas de faire des petits Estoniens de futurs programmateurs d’applications, mais simplement « des utilisateurs intelligents de la technologie » explique Ave Lauringson.

Pour mettre ce programme en place, le gouvernement estonien a dépensé 70 000 euros, une somme qui permet d’équiper les écoles et de former les enseignants participants.

 

Actualités liées

L'éducation nationale mise sur l'apprentissage de l'anglais en ligne

Actualité publiée dans "Culture et médias" le 05/11/2013 - Mise à jour le 25/11/2013

L'éducation nationale mise sur l'apprentissage de l'anglais en ligne

Le ministère de l'Éducation nationale a ouvert un site internet pour apprendre l'anglais gratuitement aux élèves de CE2, CM1 et CM2. Le site English for Schools a été créé pour être utilisé aussi bien en cours qu'à la maison.

Un permis Internet pour responsabiliser les élèves de CM2

Actualité publiée dans "Culture et médias" le 16/12/2013

Un permis Internet pour responsabiliser les élèves de CM2

Courant 2014, les élèves de CM2 passeront un tout nouvel examen. Délivré par la gendarmerie nationale, le permis Internet vise à sensibiliser enfants et parents aux dangers du web et à leur apprendre à naviguer de manière responsable.

Les Timbrés de l’orthographe 2014 : fin des inscriptions le 31 janvier

Actualité publiée dans "Culture et médias" le 17/12/2013

Les Timbrés de l’orthographe 2014 : fin des inscriptions le 31 janvier

La 4e édition du concours « Les Timbrés de l’orthographe » est désormais lancée. Pensé pour les enfants de plus de 8 ans, les ados et les adultes, ce concours d’orthographe est également ouvert aux écoles françaises à l’étranger.

Polémique autour de la projection de Tomboy

Actualité publiée dans "Culture et médias" le 06/01/2014

Polémique autour de la projection de Tomboy

Le film Tomboy, dans lequel une petite fille de 10 ans se fait passer pour un garçon lorsqu’elle arrive dans une nouvelle ville, crée la polémique. Depuis la rentrée 2012, ce film fait partie du programme « école et cinéma » ce qui n’est pas du goût de tous.

De la petite section au CM2