> > > La Cour des comptes fustige l’Éducation nationale

La Cour des comptes fustige l’Éducation nationale

Actualité publiée dans "Études et rapports" le 23/05/2013

La Cour des comptes fustige l’Éducation nationale
Bibliothèque de la Cour des comptes © ccomptes.fr

Dans son dernier rapport, la Cour des comptes critique la gestion des enseignants et serait en faveur d’une grande réforme qui permettrait une meilleure organisation. La Cour demande donc au gouvernement de mieux valoriser les enseignants.

Les principaux reproches de la Cour des comptes

La Cour des comptes pointe du doigt le problème de l’Éducation nationale en France. Selon son rapport, la Cour explique que le problème n’est pas le manque d’enseignants, mais bel et bien « l’utilisation défaillante des moyens existants ».

La Cour reproche notamment la répartition des enseignants qui est inéquitable : les profs les plus expérimentés dans l’ouest et dans le sud alors que les jeunes professeurs sont envoyés dans les zones difficiles.

La gestion des moyens mis à disposition serait aussi à revoir étant donné qu’ils iraient plus aux zones rurales qu’aux zones les plus peuplées.

Les salaires font également partie des reproches de la Cour qui estime qu’il y a trop peu d’écart, ce qui nuirait aux meilleurs enseignants.

Le rapport rappelle que les enseignants français sont les moins bien payés en début de carrière parmi les pays de l’organisation de coopération et de développement économique (OCDE).

Le sujet des absences reste également un des points noirs de l’Éducation nationale comme l’explique Jean-Philippe Thoiry, directeur d’un établissement scolaire à Nantes, au micro de TF1. Selon lui, en dessous de 15 jours d’absence d’un enseignant, l’administration ne met pas de suppléants à disposition.

Une réforme pour une meilleure organisation

Pour tenter de remédier à ces problèmes, la Cour des comptes préconise une réforme basée sur la valorisation des enseignants, avec la mise en place d’une meilleure organisation.

Parmi les pistes évoquées, la cour évoque la revalorisation des salaires et ainsi que la possibilité « offerte » aux professeurs d’enseigner plusieurs disciplines, une pluriactivité pourtant déjà pratiquée et qui ne satisfait pas forcément les enseignants.

Actualités liées

La cantine scolaire, un élément de développement social

Actualité publiée dans "Études et rapports" le 27/05/2013

La cantine scolaire, un élément de développement social

Selon un rapport du PAM (Programme alimentaire mondial), la cantine scolaire serait un bon moyen pour réduire la malnutrition, la pauvreté et la déscolarisation, que ce soit dans les pays riches ou dans les pays pauvres.

TIC à l’école : les élèves et enseignants doivent être mieux formés

Actualité publiée dans "Études et rapports" le 12/06/2013

TIC à l’école : les élèves et enseignants doivent être mieux formés

La politique de développement de l’Europe passe par une transformation des systèmes éducatifs en place. Au cœur de ce projet, le développement des TIC dans les écoles apparait comme essentiel.

Plus de 10 millions d’enfants sont encore esclaves

Actualité publiée dans "Études et rapports" le 13/06/2013

Plus de 10 millions d’enfants sont encore esclaves

Selon un rapport de l’OIT, publié à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre le travail des enfants, 15,5 millions d’enfants de moins de 18 ans travailleraient comme domestiques.

La France reste un élève très moyen pour l’OCDE

Actualité publiée dans "Études et rapports" le 27/06/2013

La France reste un élève très moyen pour l’OCDE

Dans le domaine de l’éducation, la France doit encore faire des efforts, c’est ce que révèle le dernier rapport de l’OCDE. Le rythme scolaire et la valorisation des enseignants sont principalement à revoir.

De la petite section au CM2