> > > La cantine scolaire, un élément de développement social

La cantine scolaire, un élément de développement social

Actualité publiée dans "Études et rapports" le 27/05/2013

La cantine scolaire, un élément de développement social
Une cantine scolaire en Ille-et-Vilaine © Mairie Le Verger

Selon un rapport du PAM (Programme alimentaire mondial), la cantine scolaire serait un bon moyen pour réduire la malnutrition, la pauvreté et la déscolarisation, que ce soit dans les pays riches ou dans les pays pauvres.

La cantine scolaire, facteur de lutte contre la pauvreté

Le dernier rapport du Programme alimentaire mondial (PAM) a été présenté ce vendredi à Genève. Il s’intitule « La situation de l’alimentation scolaire dans le monde ».Les auteurs établissent que la cantine scolaire peut occuper une place importante dans la lutte contre la malnutrition, la déscolarisation et la pauvreté.

Les repas fournis aux enfants à l’école sont tout d’abord un bon moyen de contrôler les apports nutritionnels des plus jeunes. Dans les pays occidentaux, ils peuvent aider à limiter l’augmentation de l’obésité ; de plus en plus de cantines se mettent aux produits bio, végétariens ou locaux.

Dans les pays pauvres, les repas scolaires permettent de fournir des supplémentations en vitamine A ou en fer, et peuvent ainsi aider à réduire les carences des petits.Les cantines scolaires luttent contre la déscolarisation, notamment en temps de crise. L’assurance du repas offert aux élèves est une bonne raison pour les familles de laisser les enfants aller à l’école au lieu de les faire travailler.

La restauration scolaire aide les familles à traverser les périodes de crise, en prenant en charge une partie de l’alimentation des enfants.

Les chiffres du PAM

Selon le rapport du PAM, environ 368 millions d’enfants dans le monde reçoivent un repas quotidien à l’école, ce qui correspond à un enfant sur cinq.

Hélas, la répartition des programmes de restauration scolaire est déséquilibrée : dans les pays où les enfants sont le plus exposés à la pauvreté, seuls 18 % des enfants reçoivent un repas à l’école, contre 49 % dans les pays à revenu intermédiaire.

« La cantine peut faire bien plus que nourrir les enfants, assurent les auteurs du rapport […] Il existe deux raisons principales d’instaurer des programmes de restauration scolaire : répondre à des besoins sociaux et fournir un filet de protection sociale pendant les crises ; et soutenir le développement de l’enfant par l’amélioration de la nutrition et de l’apprentissage scolaire. »

Actualités liées

La Cour des comptes fustige l’Éducation nationale

Actualité publiée dans "Études et rapports" le 23/05/2013

La Cour des comptes fustige l’Éducation nationale

Dans son dernier rapport, la Cour des comptes critique la gestion des enseignants et serait en faveur d’une grande réforme qui permettrait une meilleure organisation. La Cour demande donc au gouvernement de mieux valoriser les enseignants.

TIC à l’école : les élèves et enseignants doivent être mieux formés

Actualité publiée dans "Études et rapports" le 12/06/2013

TIC à l’école : les élèves et enseignants doivent être mieux formés

La politique de développement de l’Europe passe par une transformation des systèmes éducatifs en place. Au cœur de ce projet, le développement des TIC dans les écoles apparait comme essentiel.

Plus de 10 millions d’enfants sont encore esclaves

Actualité publiée dans "Études et rapports" le 13/06/2013

Plus de 10 millions d’enfants sont encore esclaves

Selon un rapport de l’OIT, publié à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre le travail des enfants, 15,5 millions d’enfants de moins de 18 ans travailleraient comme domestiques.

La France reste un élève très moyen pour l’OCDE

Actualité publiée dans "Études et rapports" le 27/06/2013

La France reste un élève très moyen pour l’OCDE

Dans le domaine de l’éducation, la France doit encore faire des efforts, c’est ce que révèle le dernier rapport de l’OCDE. Le rythme scolaire et la valorisation des enseignants sont principalement à revoir.

De la petite section au CM2