> > > L’Éducation nationale va soutenir les directeurs d’écoles

L’Éducation nationale va soutenir les directeurs d’écoles

Actualité publiée dans "Éducation nationale" le 20/06/2013

L’Éducation nationale va soutenir les directeurs d’écoles
Le ministère de l'Éducation nationale à Paris (Peter17/CC-by)

Les négociations du 18 juin, qui se sont déroulées au ministère de l’Éducation ont permis de prendre des décisions concernant le quotidien des directeurs d’école. Pour les aider, le gouvernement a décidé de recruter 10 000 personnes.

Directeurs d’école : un poste sous tension

Aujourd’hui, les directeurs d’école doivent faire face à de nombreuses responsabilités. De fait, ils s’occupent de la réception des produits, des fournisseurs, des demandes et des souhaits de chaque professeur ainsi que de leur organisation.

En plus de ces responsabilités, ils doivent aussi, pour la plupart d’entre eux, enseigner, seuls les chefs d’établissement de plus de 12 classes ne sont plus obligés d’enseigner.

Aujourd’hui, beaucoup de ces directeurs sont de jeunes enseignants tout juste diplômés. Ce poste leur permettrait d’obtenir une certaine stabilité pour leur avenir.

Surchargés, les directeurs d’école aspirent à être traités comme leurs collègues du secondaire et demandent donc à ce que leurs missions soient plus claires, à ce que davantage de personnel soit mis à leur disposition et à être plus autonome financièrement.

10 000 personnes recrutées à la rentrée

Le 18 juin dernier, des négociations ont eu lieu en début d’après-midi pour évoquer le statut et les conditions de travail de ces chefs d’établissement.

Les représentants syndicaux, reçus au ministère de l’Éducation nationale, ont évoqué la nécessité de faire évoluer la formation, le recrutement et de valoriser les chefs d’établissements.

Suite à cette réunion, le ministère a annoncé qu’à la rentrée prochaine 10 000 personnes seraient recrutées pour apporter une aide « administrative et éducative » aux directeurs d’école.

Concernant les missions à proprement parler des chefs d’établissements, de nouvelles discussions ouvriront en septembre prochain.

Actualités liées

L’Éducation nationale veut mettre le numérique au cœur de l’école

Actualité publiée dans "Éducation nationale" le 14/06/2013

L’Éducation nationale veut mettre le numérique au cœur de l’école

Le ministre de l’Éducation nationale a présenté le premier point d’étape du grand projet d’entrée de l’École dans l’ère du numérique. Les premières modifications sont prévues pour la rentrée prochaine, dans les classes de maternelle et de primaire.

Réforme de l’école : le projet définitivement adopté

Actualité publiée dans "Éducation nationale" le 26/06/2013

Réforme de l’école : le projet définitivement adopté

Le 25 juin dernier, les sénateurs ont adopté la réforme de l’école, tout comme l’Assemblée nationale quelques jours plus tôt. La loi est donc définitivement adoptée et les premières mesures pourront être appliquées dès la prochaine rentrée.

ESPE : Vers une nouvelle école des professeurs

Actualité publiée dans "Éducation nationale" le 01/07/2013

ESPE : Vers une nouvelle école des professeurs

Prévus en remplacement des IUFM décriés par beaucoup, les écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE) vont être officiellement lancées ce lundi 1er juillet. L’occasion de faire le point sur ces nouveaux établissements.

Réforme de l’école : le Parlement préfère l’égalité au Gender

Actualité publiée dans "Éducation nationale" le 04/06/2013

Réforme de l’école : le Parlement préfère l’égalité au Gender

Votée le 4 juin dernier, la réforme de l’école a pour but de sensibiliser les élèves à l’égalité entre les hommes et les femmes, mais la théorie du genre ne fera, quant à elle, pas partie de ce projet de loi. Barbara Pompili continue pourtant d’y croire.

De la petite section au CM2