> > > L’Éducation nationale repart en guerre contre le harcèlement scolaire

L’Éducation nationale repart en guerre contre le harcèlement scolaire

Actualité publiée dans "Éducation nationale" le 27/11/2013

L’Éducation nationale repart en guerre contre le harcèlement scolaire
Le gouvernement s’attaque de nouveau au harcèlement scolaire et au cyber-harcèlement (Flickr – Sara Björk/CC-by-2.0)

Conscient que le harcèlement scolaire est un problème en France, Vincent Peillon souhaite briser les tabous. Une nouvelle campagne de sensibilisation contre le harcèlement et le cyberharcèlement a donc été lancée ce mardi 26 novembre.

1 enfant sur 10 souffre de harcèlement scolaire en France

De la maternelle au lycée, le harcèlement scolaire est une dure réalité. En France, il touche environ 1 enfant sur 10.

Vols, moqueries, insultes, menaces, coups, ou encore violences sexuelles, les formes de harcèlement sont multiples, plus ou moins violentes, mais jamais anodines. Le traumatisme subit par l’enfant est réel, les cas de suicides intervenus à la suite de harcèlement sont de plus en plus nombreux. L’avènement des réseaux sociaux et des nouvelles technologies amplifient ce phénomène, l’enfant continuant d’être harcelé en dehors de l’école. En France, 40 % des élèves disent avoir été victimes d’une agression en ligne.

Quelle que soit la forme du harcèlement, il est nécessaire d’en parler pour pouvoir y mettre fin, mais le personnel scolaire et les parents ne sont pas toujours au courant de ce qui se passe et ne peuvent pas forcément agir. Pire encore, le harcèlement est parfois pris à la légère par les adultes.

Lutter par le dialogue

Des mesures sont déjà en place pour lutter contre le harcèlement à l’école. En 2012, une délégation ministérielle chargée de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire a été créée.

Sur le terrain, dans certains établissements scolaires, les élèves sont aussi mis à contribution avec la mise en place de cellule de médiation. Ici, les élèves plus âgés vont jouer le rôle de médiateur en animant la discussion entre les différentes parties. Reconnaître et admettre l’existence du harcèlement sont une première étape, nécessaire pour y mettre fin.

Une campagne médiatique, un site d’information et un numéro d’aide aux victimes

Lancée ce mardi 26 novembre 2013, la nouvelle campagne de sensibilisation sera portée par des célébrités comme Chimène Badi ou encore Christophe Lemaitre. Des spots publicitaires, dessins animés et affiches-chocs seront également distribués pour alerter les Français sur la réalité du problème.

En parallèle, le gouvernement a mis en ligne un site d’information contre le harcèlement scolaire, www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr, ainsi qu’un numéro d’appel national d’aide aux victimes, le 0808 80 70 10, gratuit depuis un téléphone fixe ou un portable et ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 18 h.

Actualités liées

Peillon lance la réforme des métiers de professeur et d’enseignant

Actualité publiée dans "Éducation nationale" le 20/11/2013 - Mise à jour le 25/11/2013

Peillon lance la réforme des métiers de professeur et d’enseignant

Ce 18 novembre symbolisait l’ouverture des discussions sur la réforme des métiers de professeurs et d’enseignants proposée par Vincent Peillon. Pour le gouvernement, cette réforme devrait permettre de mieux définir les missions des enseignants et de valoriser leur travail.

Nouveaux programmes : des propositions en février et en avril

Actualité publiée dans "Éducation nationale" le 10/12/2013

Nouveaux programmes : des propositions en février et en avril

Le Conseil supérieur des programmes (CSP) s’est réuni exceptionnellement le 6 décembre dernier à la demande de Vincent Peillon. S’appuyant sur les remarques des enseignants consultés entre septembre et octobre, le CSP devrait émettre des propositions en février et avril 2014.

Éducation nationale : un recrutement de plus en plus efficace ?

Actualité publiée dans "Éducation nationale" le 12/11/2013 - Mise à jour le 25/11/2013

Éducation nationale : un recrutement de plus en plus efficace ?

Le 7 novembre dernier, le ministère de l’Éducation nationale annonçait une hausse du nombre d’inscrits aux concours de recrutement des professeurs, permettant une sélection plus pointue et garantissant une meilleure qualité de recrutement.

Plus de 2300 enseignants recrutés pour le 1er degré en 2014

Actualité publiée dans "Éducation nationale" le 24/12/2013

Plus de 2300 enseignants recrutés pour le 1er degré en 2014

L’Éducation nationale a annoncé le recrutement de 4 341 enseignants à la rentrée 2014. Parmi les postes proposés, 2 355 seront consacrés au premier degré. Le gouvernement a annoncé que les académies socialement défavorisées seront celles qui bénéficieront le plus de ces postes.

De la petite section au CM2