> > > Du 14 au 18 octobre, les chefs envahissent les cantines scolaires

Du 14 au 18 octobre, les chefs envahissent les cantines scolaires

Actualité publiée dans "Société" le 09/10/2013 - Mise à jour le 16/12/2013

Du 14 au 18 octobre, les chefs envahissent les cantines scolaires
La Semaine du Goût est l’occasion pour les enfants de découvrir et cultiver les saveurs (© senkaya - Fotolia.com)

À l’occasion de la 24e semaine du Goût, des chefs et des professionnels des métiers de bouche proposeront dans de nombreuses écoles, et avec le concours des enseignants, des Lecons de Goût aux élèves de CM1 et CM2. Le Semaine du Goût 2013 est célébrée dans toute la France, du lundi 14 au dimanche 20 octobre

Des Leçons de Goût pour les élèves de CM1 et CM2

À l’école, les repas sont choisis et préparés avec attention pour respecter l’équilibre alimentaire de l’enfant. Pour autant, nos chères têtes blondes sont loin d’être des gastronomes, et seraient même, d’après une étude de l’Association santé environnement France (ASEF), assez « nulles » en légumes.

Reconnaitre les saveurs, les identifier pour tacher ensuite de les maitriser, cela s’apprend et dès le plus jeune âge. Dans ce contexte et afin de sensibiliser les enfants au goût, des milliers de chefs, pâtissiers, traiteurs et autres professionnels de la nourriture viendront envahir les écoles primaires, du 14 au 18 octobre 2013, dans le cadre la 24e semaine de du goût.

À cette occasion, les classes de CM1 et CM2 inscrites à l’évènement pourront participer à des « Leçons de Goût », des cours pratiques et pédagogiques animés par des professionnels des métiers de bouche.

L’an dernier, plus de 5000 Leçons de Goût avaient été dispensées.

Un label « Approuvé par les enfants »

En parallèle de ces interventions en milieu scolaire, la Semaine du Goût est également l’occasion pour les enfants et familles de participer à des « Ateliers du Goût » organisés aussi bien par les collectivités que par des structures associatives, culturelles ou encore par des entreprises.

Pour découvrir les ateliers proposés près de chez vous, rendez-vous sur le site officiel de l’évènement : www.legout.com (16/12/2013 : page des événements locaux hors-ligne).

Pour cette nouvelle édition de la Semaine du Goût, un label « Approuvé par les enfants » a également été créé. Pour sélectionner les marques et produits méritant cette reconnaissance, un jury intransigeant de 100 enfants, âgés de 7 à 12 ans, a été spécialement composé. La liste des produits labélisés sera rendue publique le 17 octobre.

Actualités liées

Une journée nationale des DYS sur toute la France

Actualité publiée dans "Société" le 15/10/2013 - Mise à jour le 18/10/2013

Une journée nationale des DYS sur toute la France

Organisée le 12 octobre dernier à Paris et le 19 à Brest, la 7e journée nationale des DYS est l’occasion pour les familles et associations de faire le point sur des troubles bien souvent mal-connus du grand public.

Redonner le plaisir de lire aux enfants !

Actualité publiée dans "Société" le 16/10/2013 - Mise à jour le 18/10/2013

Redonner le plaisir de lire aux enfants !

En France, d’après une enquête de l’APEL, un peu plus de la moitié seulement des enfants lisent au moins une fois par semaine. Bien consciente du problème, l’association « Lire et Faire Lire » organise des sessions de lecture dans les écoles et centres d'accueil, pour faire du livre un plaisir...

Les directeurs d’écoles manquent de temps pour leurs missions

Actualité publiée dans "Société" le 17/10/2013

Les directeurs d’écoles manquent de temps pour leurs missions

Le rôle des directeurs d’établissements scolaires a évolué au fil des ans et aujourd’hui, selon une enquête du SNUipp, ces directeurs manqueraient de temps pour mener à bien leurs différentes missions.

Rythmes scolaires : une réforme mal comprise ?

Actualité publiée dans "Société" le 30/09/2013

Rythmes scolaires : une réforme mal comprise ?

La réforme des rythmes scolaires ne fait toujours pas l’unanimité. Certains parents estiment que les enfants sont trop fatigués. En réponse, Vincent Peillon, explique que la réforme a peut-être été mal comprise et qu’il ne faut pas mettre trop de pression sur les enfants.

De la petite section au CM2